Quelques témoignages de personnes que j’ai accompagné :

 


Avant d’arriver au cabinet de Jordane Colin, j’étais tendu, j’avais mal au cou. Après la séance , mes articulations sont détendues et j’ai l’impression que mes muscles se sont allongés. J’ai une sensation de décontraction du corps et de l’esprit. Je me sens bien, léger et calme. Quand je pose mes pieds au sol, je me sens stable et je sens que le poids de mon corps est mieux réparti sur mes pieds. Dominique 57 ans

« Je me suis sentie détendue et sereine après la séance. C’est comme si mes articulations et mes muscles s’étaient allongés. Quand je me mets debout, je sens mes pieds bien ancrés dans le sol et je me sens plus stable. » Elisabeth 61 ans,entendante, Janvier 2018

« Je me présente,  je suis étudiante en Master 2 psychologie de l’enfant et de l’adolescent à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (ISSHT). J’ai effectué un stage en traumatologie durant l’année universitaire 2016/2017. Mon activité se déroulait au service de réanimation des grands brûlés. Durant ce stage de 500 heures, j’ai été amené à travailler sur une étude de cas (avec un adolescent ). Au fur et à mesure du rétablissement de cet adolescent (victime d’une électrisation à haut voltage) rétablissement qui fut difficile et long (9 mois), j’ai été amenée à accompagner le processus de « rétablissement psychique » de celui-ci. Je me suis trouvée en difficulté face à une dépression qui désinvestissait l’adolescent, le réduisant à un état de totale régression et de dépendance. C’est à ce moment là que j’ai contacté Jordane Colin. L’adolescent que j’avais en charge aimait dessiner et surtout façonner l’argile. Je ne savais pas comment introduire une séance d’art thérapie qui pour moi était nécessaire à ce stade. J’ai attendu qu’il soit plus stable, puis j’en ai parlé avec lui. Il n’était pas convaincu. J’ai demandé conseil auprès de J. Colin qui m’a été d’une grande aide. Elle m’a expliqué l’attitude à avoir, le choix de la matière (qui s’est porté sur l’argile) et ce que je devais apprendre de mon patient à travers ces séances. Je n’aurais pas pu aller de l’avant sans cette guidance qu’elle m’a judicieusement apporté car je n’avais jamais mis en place une telle séance auparavant.

Au fil de ces séances j’ai eu la chance d’assister à la renaissance du processus créateur chez cet adolescent qui était peu bavard mais qui, durant ces séances, a évoqué des souvenirs d’enfance, des angoisses et des désirs ..il se projette dans l’avenir et enfin, la symbolisation reprend le dessus. Peu à peu il reprend confiance en lui  :  il demande à se lever, à marcher et en quelques semaines et suite à une bonne évolution somatique et à un soutien familial satisfaisant,   il souhaite sortir au jardin de l’hôpital. Je suis stupéfaite de sa résilience.

Cet échange a été pour moi une expérience unique..une des plus enrichissante de mon cursus universitaire. J’espère qu’elle fera suite à plusieurs autres. J’aimerais avant de vous quitter remercier Jordane Colin pour sa disponibilité, ses conseils, son attitude bienveillante et son sens du partage. Merci ».
Tahani Souli, 25 ans, entendante, octobre 2017

« Votre atelier m’a beaucoup apporté et pour moi ce n’est pas une expérience ancienne, c’est une expérience charnière, donc encore très vivante. Ce n’était pas le premier temps pour moi que je prenais, il a pourtant contribué à l’ensemble, à comprendre et à accepter. Je vous en remercie encore, et espère que vous trouverez un autre lieu, ou d’autres lieux pour faire vos atelier auxquels j’assisterai à l’occasion avec plaisir ». Catherine 39 ans, entendante, decembre 2016

« Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai apprécié cette expérience comme un moment de détente et de rencontre-bilan avec soi-même. Je vous ai confié lors de cette unique séance à laquelle j’ai assisté, ressentir une grande joie intérieure, comme un soleil… alors que rien, pourtant, n’avait changé dans ma vie. J’étais confiante car je crois que c’est ainsi que j’ai pris conscience du chemin parcouru : divers questionnements et angoisses ont été dépassés/réglés…et ils étaient déjà réglés quand je suis venue à vous, mais je ne le savais pas. Je sentais que quelque chose de beau (quoi?) allait m’arriver. 3 mois plus tard, alors que je n’y pensais plus, j’ai rencontré un homme qui me correspond, qui a aussi fait un travail sur lui-même donc qui sait,comme moi, ce qu’il veut, et nous voulons la même chose, nous avons les mêmes valeurs et projets etc.Merci d’avoir contribué à y voir plus clair. » 
Lina 45 ans, entendante, décembre 2016

« Ce soir-là, je suis arrivée en retard et stressée de ma journée. En plus, je ne sais pas dessiner. Alors, comment expliquer le bien-être que j’ai ressenti deux heures plus tard, au sortir d’une séance relaxation ? Je me suis sentie à la fois apaisée, presque « en communion » avec les autres personnes – que je n’avais jamais croisées auparavant – qui partageaient ce moment et plus sereine. J’avais pu m’exprimer au travers d’un dessin sans doute un peu naïf, mais que j’ai regardé sans jugement aucun, juste avec le plaisir de vivre l’instant. Jordane Colin m’a permis de me rebrancher avec moi-même et je suis repartie bien et calme, heureuse d’avoir vécu cette parenthèse que je ne peux que recommander et que je m’offrirai de nouveau avec plaisir ! ». Léa 41 ans, entendante, décembre 2016

« J’étais très angoissée et je ne me sentais pas bien.Je suis allée à l’association, là j’ai regardé la carte d’art thérapeute en lsf ça m’a intéressé.J’ai rencontré Jordane, J’ai appris la respiration, et aussi m’exprimer grâce au dessin, collage. Ça me détend…. Je me sens mieux grâce à la respiration; Elle me conseille d’aller au yoga, j’irai au mois de septembre. Merci ». Martine 59 ans, sourde, septembre 2016