Voici quelques études cliniques pour évaluer l’impact d’un accompagnement créatif et personnalisé pour les personnes atteintes d’un cancer :

[ En 2010, deux revues systématiques de la littérature scientifique ont conclu qu’une approche d’art-thérapie pouvait être bénéfique chez les personnes souffrant de cancer, à plusieurs niveaux de l’évolution de la maladie 19,20. Parmi les articles recensés, quelques résultats ont montré une diminution des niveaux d’anxiété et de dépression des patients, une amélioration de leur qualité de vie, ainsi que des effets positifs sur leur croissance personnelle, leur capacité à affronter la maladie et sur leur interaction sociale.

Ces résultats viennent appuyer les conclusions d’autres études publiées sur l’art-thérapie et le cancer. En voici quelques exemples. Un essai mené auprès d’enfants leucémiques indique qu’une approche d’art-thérapie combinant dialogue, imagination visuelle, jeux et dessins induit des comportements positifs avant, pendant et après une intervention médicale douloureuse comme une ponction lombaire ou de la moelle osseuse, comparativement à un groupe sans ce type de soutien21.

19.Wood MJ, Molassiotis A, Payne S. What research evidence is there for the use of art therapy in the management of symptoms in adults with cancer? A systematic review. Psychooncology. 2011;20(2):135-45.
20. Geue K, Goetze H, Buttstaedt M, et al. An overview of art therapy interventions for cancer patients and the results of research. Complement Ther Med. 2010;18(3-4):160-70.
21. Favara-Scacco C, Smirne G, et al. Art therapy as support for children with leukemia during painful proceduresMed Pediatr Oncol. 2001 Apr;36(4):474-80.]

[ Des études cliniques auprès de femmes ayant reçu un diagnostic de cancer révèlent qu’un programme d’art-thérapie diminue les symptômes de détresse psychologique et améliore la qualité de vie comparativement à des femmes de groupes témoins22-24.
22. Monti DA, Peterson C, et al. A randomized, controlled trial of mindfulness-based art therapy (MBAT) for women with cancer. Psychooncology. 2006;15(5):363-73.
23. Thyme KE, Sundin EC, et al. Individual brief art therapy can be helpful for women with breast cancer: a randomized controlled clinical study. Palliat Support Care. 2009;7(1):87-95.
24. Svensk AC, Oster I, et al. Art therapy improves experienced quality of life among women undergoing treatment for breast cancer: a randomized controlled study. Eur J Cancer Care (Engl). 2009;18(1):69-77.]

[ Une étude pilote a testé l’art-thérapie auprès d’aidants familiaux de patients souffrant de cancer25. La pratique de l’art-thérapie réduirait les niveaux de stress et d’anxiété et, surtout, procurerait des moments de divertissement et de créativité.

Même si d’autres essais bien contrôlés sont nécessaires, l’art-thérapie semble prometteuse pour améliorer le bien-être, favoriser la communication et aider à gérer les conflits émotionnels relatifs au cancer26-29.

25. Walsh SM, Radcliffe RS, et al. A pilot study to test the effects of art-makingclasses for family caregivers of patients with cancer. Oncol Nurs Forum. 2007;34(1):38.
26
. Deane K, Fitch M, Carman M. An innovative art therapy program for cancer patientsCan Oncol Nurs J. 2000 Fall;10(4):147-51, 152-7.
27. Gabriel B, Bromberg E, et al. Art therapy with adult bone marrow transplant patients in isolation: a pilot study Psychooncology. 2001 Mar-Apr;10(2):114-23.
28. Rollins JA. Tell me about it: drawing as a communication tool for children with cancer. J Pediatr Oncol Nurs. 2005 Jul-Aug;22(4):203-21.
29. Bar-Sela G, Atid L, et al. Art therapy improved depression and influenced fatigue levels in cancer patients on chemotherapy. Psychooncology. 2007;16(11):980-4.]

 

[L’association Médecins de l’Imaginaire (Loi de 1901) a pour objet d’accompagner, avec le support de l’art-thérapie, les enfants, adolescents et adultes face à l’épreuve de la maladie grave. Elle assure le développement et l’accessibilité de ce soin de support à l’Hôpital ou « en ville ». Depuis 2003, avec le soutien de ses Partenaires de Cœur, une dizaine de programmes d’art-thérapie ont accompagné près de 1500 patients. Ces dispositifs sont élaborés en lien avec les soignants et adaptés au contexte des soins, à l’énergie et à la disponibilité des patients. Une première rencontre permet toujours d’évoquer ce que le patient attend de cette proposition et de préciser son besoin de soutien dans le moment de la maladie qu’il traverse.]

Émission de radio 3/02/2012 avec Laurence Bosi, Fondatrice de l’association

La musicothérapie au service des patientes touchées par la cancer du sein , article ouest france du 20/03/2016